Isolation

Isolation thermique des murs extérieurs : le bardage

Par jonathan

07 Novembre 2023

L’isolation extérieure des murs est la meilleure solution pour réduire la consommation énergétique de votre maison. Il existe plusieurs techniques, dont celle du bardage extérieur.
Le bardage offre non seulement un aspect esthétique, mais garantit également une isolation efficace de vos murs extérieurs. Il contribue à réduire les dépenses énergétiques en éliminant la majorité des ponts thermiques de la maison. Il existe ensuite une variété de matériaux et techniques de pose avec bardage qui peuvent radicalement changer le look de votre habitation.

Pourquoi isoler ses murs par l’extérieur ?

Tout d’abord, isoler sa maison constitue une défense efficace contre les fuites de chaleur qui se produisent à travers des zones clés de la structure, comme le toit, les murs ou les sous-sols. Une mauvaise isolation en ces points stratégiques permet à l’air extérieur de s’infiltrer, apportant le froid en hiver et la chaleur en été, ce qui affecte directement votre confort au quotidien.
Renforcer l’isolation thermique de votre maison est synonyme de réduction des dépenses énergétiques, donc de la réduction de vos factures de chauffage.
En effet, en réduisant les variations de température intérieure, il n’est plus nécessaire de surchauffer en hiver.
Les murs sont à isoler en priorité, juste après les combles. En effet, ils représentent jusqu’à 25 % des pertes de chaleur de votre maison.
On peut les isoler par l’intérieur ou par l’extérieur, ce qui est la méthode la plus efficace pour combattre les ponts thermiques et qui a l’avantage de ne pas empiéter sur l’espace intérieur.

J’isole mes murs par l’extérieur

En quoi consiste l’isolation des murs par bardage ?

Lors de l’installation d’une isolation par l’extérieur sous bardage, le professionnel n’applique pas immédiatement les rouleaux ou panneaux d’isolant thermique sur les parois. Il les monte sur une structure métallique préalablement fixée à la façade du bâtiment, le bardage sert de bouclier contre l’humidité et les conditions climatiques pour l’isolant.
Ensuite, le bardage vient recouvrir le tout pour offrir une finition à la fois esthétique et soignée.
Ce revêtement extérieur est composé de lamelles de différents matériaux pouvant varier en forme et en substance : le bois, le béton, le métal ou encore l’ardoise.

✅ Luttez contre la chaleur et gardez la fraicheur en été
✅ Réduisez votre consommation de chauffage de 25%
✅ Protégez-vous de l’humidité et des nuisances sonores
✅ Protégez vos murs contre le vieillissement
✅ Améliorez votre DPE et augmentez la valeur de votre bien

Comment se passe une isolation des murs par bardage ?

1. Avant de commencer, il faut évaluer l’état de la façade et décider de la méthode d’isolation la plus appropriée.

2. Des tasseaux ou une ossature métallique sont fixés sur la paroi extérieure existante. Cette structure peut être en bois, en acier ou en aluminium et sert de support à la fois pour l’isolant et le bardage.

3. Entre l’ossature, on insère l’isolant, qui peut être sous forme de panneaux ou de rouleaux. Les matériaux isolants couramment utilisés sont la laine de roche, la laine de verre, le polystyrène expansé ou extrudé, le polyuréthane, ou des matériaux écologiques comme la fibre de bois ou la laine de mouton.
En réalité tous les isolants peuvent être utilisées avec cette technique
Ces matériaux sont choisis en fonction de leurs performances thermiques, de leur durabilité et de leur résistance à l’humidité.

4. Un film pare-pluie est souvent installé pour protéger l’isolant de l’humidité et permettre à la paroi de respirer.

5. Le bardage est ensuite fixé sur l’ossature par-dessus l’isolant. Il se compose de planches ou de panneaux fabriqués dans divers matériaux comme le bois, le PVC, le composite, l’acier, l’aluminium, le fibrociment ou l’ardoise. Le bardage a une double fonction : il protège l’isolant des intempéries et des dommages mécaniques et apporte une nouvelle esthétique à la façade.

6. Pour parfaire l’installation, des éléments de finition tels que des profilés, des soffites, des cornières ou des grilles de ventilation sont ajoutés. Ces composants assurent la ventilation derrière le bardage, empêchant l’accumulation d’humidité et la dégradation de l’isolant.

7. Enfin, il faut vérifier l’installation pour s’assurer qu’elle est bien étanche et aérée et qu’elle répond aux exigences en termes de performance thermique.

Il existe différentes manières de poser un bardage :

La pose verticale du bardage donne de la verticalité à la structure d’une maison tout en favorisant l’écoulement des eaux de pluie. Cette méthode utilise des lames de la même longueur qui sont simples à installer.
Un des avantages est l’excellente évacuation de l’eau que favorise l’orientation des lames.

La pose horizontale, c’est l’approche la plus commune, mais elle requiert une attention particulière aux angles pour prévenir les fuites d’eau. L’installation peut devenir plus complexe avec l’augmentation de la taille des murs à revêtir, elle est la plus courante et offre un rendu visuel agréable.

La pose diagonale, quant à elle, bien que techniquement plus exigeante et plus longue à installer, offre un aspect visuel distinctif et original. Cependant, elle ne favorise pas autant l’évacuation de l’eau de pluie.

Avantages et inconvénients de l’isolation avec bardage

✔️ Elle offre une excellente isolation et réduit plus efficacement les ponts thermiques et les pertes de chaleur

✔️ Cette technique est aussi très efficace pour vous protéger des nuisances sonores extérieures

✔️ Le bardage protège les murs contre les intempéries et l’humidité, ce qui permet de prolonger durée de vie de vos murs.

✔️ Elle permet d’améliorer l’aspect extérieur de votre maison grâce à un large choix de matériaux et de finitions.

✔️ Cette technique est intéressante pour les murs et façades présentant des imperfections

✔️ Contrairement à l’isolation par l’intérieur, l’isolation par bardage n’empiète pas sur l’espace habitable de la maison.

❌ Cette méthode représente un investissement plus  important, notamment si l’on choisit des matériaux de bardage haut de gamme.

❌  L’isolation sous bardage n’est pas adaptée si vous ne souhaitait pas modifier l’aspect de votre maison, par exemple si vous avez de belles pierres

❌  Dans certaines régions cette méthode peut être interdite ou soumis à un cahier des charges stricte

Comment bien choisir son bardage ?

Lors du choix d’un bardage pour votre façade, il faut connaitre les avantages spécifiques de chaque matériau pour trouver celui qui répond le mieux à ses besoins en matière d’isolation, de longévité et d’esthétique.
Surtout choisissez un matériau avec une bonne performance thermique contribuera à améliorer le confort de votre intérieur tout en réduisant vos dépenses énergétiques, grâce à une meilleure conservation de la chaleur en hiver et de la fraîcheur en été.

Bardage en Bois :

Matériau naturellement isolant, le bois offre une isolation thermique et acoustique efficace. Il nécessite cependant un entretien régulier pour conserver sa résistance aux intempéries et sa beauté naturelle.
Le bardage en bois véritable offre une esthétique chaleureuse et naturelle avec une durabilité d’au moins 10 ans, mais il exige un entretien fréquent et représente un investissement plus conséquent.
À l’inverse, le bois composite combine des fibres de bois recyclées à de la résine pour un résultat robuste, moins exigeant en entretien et d’une longévité d’environ 50 ans, offrant en plus une personnalisation esthétique variée.

Bardage en PVC :

Le PVC est un matériau léger, résistant à l’eau et aux UV, et offre une bonne isolation. Il nécessite peu d’entretien et est souvent plus abordable que les autres options.

Le bardage en PVC cellulaire vous propose des finitions soignées et une large gamme de couleurs, tout en étant économique et demandant peu d’entretien. Il résiste bien aux intempéries mais offre un rendu moins naturel.

Bardage en Fibrociment :

Composé de ciment renforcé avec des fibres de cellulose, le fibrociment est très durable et résistant au feu. Le fibrociment se distingue par sa grande durabilité de plus de 50 ans et un coût abordable, sans besoin d’entretien, tout en permettant une variété de styles, y compris des imitations de bois.

Bardage en Métal :

Enfin, les bardages métalliques, notamment en aluminium ou cuivre, apportent un look industriel et sont extrêmement durables, avec une espérance de vie pouvant atteindre 75 ans, bien qu’ils conduisent davantage la chaleur.
Les bardages métalliques sont très durables, résistants à la corrosion.

Enduit sur isolant :

Cela consiste à appliquer un enduit sur un panneau isolant fixé sur la façade. C’est une solution d’isolation par l’extérieur qui permet de bénéficier à la fois d’une bonne isolation thermique et d’un large choix de finitions.

Quel entretien pour une isolation avec bardage ?

Pour garantir la longévité de votre isolation , il est essentiel d’effectuer un entretien adapté à la nature du matériau de bardage.
Réalisez une inspection visuelle au moins une fois par an pour vérifier la présence de dommages, de moisissure, de décoloration, ou de tout autre signe d’usure et vérifiez que les espaces de ventilation ne sont pas bloqués pour prévenir l’accumulation d’humidité.
Si nécessaire, appliquez aussi des traitements spécifiques recommandés par le fabricant ou des professionnels pour protéger le bardage contre les UV, l’humidité, les insectes, etc.

Bois : Avec le temps, le bois peut griser s’il n’est pas correctement maintenu. Il est conseillé d’appliquer une lasure tous les cinq ans pour préserver son éclat et son intégrité. Il convient de le nettoyer, de le traiter contre les insectes et les champignons, et de le repeindre ou de le lasurer tous les 2 à 5 ans, selon le type de traitement initial et l’exposition aux éléments.

Pierre : Il est important d’éviter l’usage de produits chimiques corrosifs qui pourraient endommager la surface en pierre. Le nettoyage avec de l’eau et du savon doux reste la méthode la plus sûre et la plus efficace.

PVC : Pour ce type de bardage, un simple nettoyage avec une brosse et du savon permet d’empêcher l’apparition de marques inesthétiques ou de dépôts de mousse.

Métal : Ce matériau est réputé pour sa facilité d’entretien, qui est similaire à celle du PVC, nécessitant peu d’efforts pour rester en bon état, il suffit de le nettoyer avec de l’eau et un détergent doux pour enlever la saleté et les résidus. Le traitement anticorrosion est souvent intégré lors de la fabrication, ce qui limite l’entretien.

Fibre-ciment : Il est très résistant et ne demande pas beaucoup d’entretien. Un nettoyage périodique pour enlever les éventuels dépôts ou salissures est suffisant.

Combien coute une isolation avec bardage ?

En moyenne, le tarif pour une isolation par bardage extérieur se situe entre 150 et 250 euros par mètre carré. Pour une habitation de plus de 100 mètres carrés, cela signifie un investissement total avoisinant les 20 000 euros.

Ces prix incluent généralement le matériel et l’installation, mais ils peuvent exclure les coûts additionnels comme l’isolation elle-même, la préparation des surfaces, les finitions spéciales, et l’échafaudage.
Si le cout parait élevé, des aides financières et des incitations fiscales sont disponibles pour réduire le reste à charge

Quelles aides pour l’isolation avec bardage ?

Prime Énergie

Ce soutien financier, issu du mécanisme des Certificats d’Économie d’Énergie (CEE), contribue partiellement aux frais de vos rénovations énergétiques, que ce soit dans votre résidence principale ou secondaire, à condition que celle-ci ait plus de deux ans..

MaPrimeRénov’

Cette aide, proposée par l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH), est destinée à financer les travaux d’efficacité énergétique, avec un montant qui dépend à la fois de vos revenus et du type de travaux entrepris. Applicable aux logements principaux de plus de 15 ans, elle peut se cumuler avec la Prime Énergie

🟠 Depuis le 01/01/24 MaPrimeRénov’ n’est plus disponible pour l’isolation seule : pour en savoir plus

L’Eco-PTZ

Cet éco-prêt à taux zéro peut atteindre 50 000 € et est remboursable sur deux décennies. Il sert à financer des travaux d’amélioration de la performance énergétique et est accessible à tous les ménages, via une banque partenaire de l’État.

Le chèque énergie

Entre 48 € et 277 €, ce chèque est destiné aux ménages modestes pour financer les travaux réalisés par un professionnel RGE ou pour payer des factures énergétiques domestiques.

Une TVA réduite à 5,5%

Une TVA minorée à 5,5% s’applique à l’acquisition et l’installation de matériel par un professionnel, sans que ce dernier soit nécessairement certifié RGE.

Image Jecologise

Isolation des Murs Extérieurs

✅ -25% de consommation de chauffage
✅ Un meilleur confort thermique
✅ Pas de pertes de surface habitable
✅ Protégez vos murs des intempéries
✅ Réduisez l’humidité et le bruit
✅ Valorisez votre bien à la revente

    Estimation Gratuite de votre Projet

    Vous pouvez sélectionner plusieurs choix

    Nos dernières actualités

    Vos travaux de rénovation
    en 30 secondes

    Lancez votre simulation en un seul clic et testez votre éligibilité

    Je teste mon éligibilité