Infos Pratiques

Rénovation Globale : Existe-t-il une Prime CEE ?

Par jonathan

11 Octobre 2023

📣 Mise à jour – Janvier 2024 :
Pour connaître toutes les évolutions et dernières nouveautés sur MaPrimeRénov’ et la Rénovation d’Ampleur : consultez cet article

Oui, la prime CEE pour la rénovation globale est l’une des aides financières disponibles France depuis 2020.
C’est même une prime CEE renforcée, qui a pour but d’inciter les travaux de rénovation globale.
On peut également l’appeler la Prime Energie Rénovation Globale.
Il existe également une bonification attribuée sous certaines conditions : Coup de Pouce rénovation performante d’une maison individuelle

Qu’est-ce que la Prime CEE ?

Les CEE (Certificats d’Économies d’Énergie) sont issus d’un dispositif instauré en 2005 par les pouvoirs publics, dans lequel les fournisseurs d’énergie (électricité, gaz, chaleur, froid, fioul domestique et carburants pour automobiles) sont obligés de réaliser des économies d’énergie ou d’encourager leurs clients à en réaliser via des aides et/ou des actions concrètes.

Pour faire simple, l’État impose aux pollueurs de financer des initiatives d’économies d’énergie, suivant la logique du “pollueur-payeur »
Ces certificats d’économies d’énergie peuvent être monétisés, ce qui signifie que les fournisseurs d’énergie peuvent les revendre sur un marché spécifique.
C’est là que la Prime CEE entre en jeu.
Les propriétaires, locataires ou entreprises qui entreprennent des travaux éligibles à la Prime CEE peuvent recevoir une aide financière de la part des fournisseurs d’énergie, qui utilisent les certificats d’économies d’énergie pour financer cette aide.
Lorsque ces actions sont effectuées, elles génèrent des CEE, qui attestent de l’économie d’énergie réalisée.

📌 La rénovation globale, grâce à plusieurs travaux coordonnées, va vous permettre de réduire au maximum votre consommation énergétique tout en diminuant la dépendance aux énergies fossiles.

Les Primes Certificats d’Économies d’Énergie

Qu’est-ce que la Prime CEE pour la Rénovation Globale ?

La Prime CEE pour la rénovation globale a pour but de financer un bouquet de plusieurs travaux complémentaires.
Cette démarche globale sert à identifier, grâce à un audit, un ensemble d’interventions, pour transformer en profondeur l’efficacité énergétique de votre maison.
Pour favoriser une approche globale de la rénovation, les CEE peuvent offrir des bonifications lorsque plusieurs travaux sont réalisés conjointement, permettant ainsi d’obtenir une prime plus importante.
Ces actions menées conjointement, comme le remplacement du chauffage et l’isolation, doivent permettre une amélioration énergétique d’au moins 35%, basée sur l’évaluation énergétique préalable.
Bien que plus complexe et onéreux qu’une rénovation unique, le processus global simplifie et centralise les démarches.
Cette prime va promouvoir des projets de rénovation énergétique complets plutôt que de simples interventions isolées dites « mono-gestes », qui sont considérées comme moins efficaces.

Quels travaux sont concernés par la Prime CEE pour la Rénovation Globale ?

Les actions de rénovation doivent concerner une ou plusieurs des quatre catégories principales du logement, et  se composer d’au moins deux des travaux suivants : le système de chauffage, les réseaux de froid ou de chaleur, la production d’eau chaude sanitaire (ECS), la ventilation, et l’isolation du bâti.
La majorité de ces interventions sont similaires à celles éligibles à la prime CEE classique et à MaPrimeRénov’.

Quels sont les travaux rénovation globale ? Découvrir la liste

Quels critères pour obtenir la Prime CEE pour la Rénovation Globale ?

Les critères d’éligibilité se distinguent par le fait que les travaux doivent engendrer au moins 35% d’économies sur le chauffage, la climatisation ou la production d’eau chaude sanitaire.
Pour l’isolation par exemple, les travaux doivent couvrir au moins 75% de la surface que ce soit des murs, des combles ou des planchers bas.

Pour ce qui est du remplacement du chauffage il ne doit bien sûr pas inclure des énergies polluantes comme le charbon, le fioul ou le gaz.
Ce taux élevé doit encourager plus fortement l’installation d’équipements performants, basés sur les énergies renouvelables et l’isolation complète de la maison.
De plus, les travaux doivent s’appuyer sur un audit énergétique, coûtant entre 500 et 1000 €.
Celui-ci est essentiel pour évaluer la performance thermique du logement et définir les meilleures options de rénovation.
Enfin comme pour toutes les aides, les travaux doivent avoir été réalisés par un artisans certifié RGE.

Audit énergétique préalable : Oui
Ancienneté de la construction : 2 ans
Conditions de ressource :  sans
Type de logement : Principale ou Secondaire
Statut du demandeur : Propriétaire, locataire ou occupant à titre gratuit
Gain énergétique après travaux : 35%
Nombre de travaux : au moins 2
Types de travaux : Chauffage, Isolation, Ventilation, Menuiserie, Eau Chaude Sanitaire

Quel montant pour la Prime CEE pour la Rénovation Globale ?

Le montant de la prime dépend du gain énergétique, de l’entreprise qui la verse, de la surface habitable et du moment des travaux.
Il existe un montant minimum (hors coup de pouce) fixé par le Gouvernement, il est exprimé en €/MWh de consommation conventionnelle annuelle d’énergie finale économisée, une fois les travaux réalisés.
Mais il existe aussi un plafond, qui est lui fixé à 25 000€.
Il est bon à savoir que cette aide est cumulable avec les autres dispositifs comme MaPrimeRénov’ et l’Eco-PTZ.


Conso/an après travaux ≤ 110 kWh/m²Conso/an après travaux  > 110 kWh/m²
Ménage modeste350 €/MWh250 €/MWh
Autre ménage300 €/MWh200 €/MWh

Qu’est-ce que la « prime Coup de Pouce »  rénovation performante ?

C’est un bonus qui vient s’ajouter à la prime CEE traditionnelle et qui est versée par les signataires de la « Charte Coup de Pouce ». On l’appelle : Coup de pouce Rénovation performante d’une maison individuelle
Les conditions pour y accéder sont un peu plus strictes.
Tous les ménages y sont éligibles, mais les montants varient selon que le ménage soit à revenus modestes ou non.

Audit énergétique préalable : Oui
Ancienneté de la construction : 2 ans
Conditions de ressource : sans
Type de logement : Principale ou Secondaire
Statut du demandeur : Propriétaire, locataire ou occupant à titre gratuit
Gain énergétique après travaux : 55%
Nombre de travaux : au moins 1 isolation
Types de travaux : Chauffage, Isolation, Ventilation, Menuiserie, Eau Chaude Sanitaire

✅ Plus de 60% d’économies d’énergie
✅ Aides plus avantageuses
✅ Un projet pour plusieurs travaux
✅ Amélioration de l’étiquette DPE
✅ Valorisation du bien immobilier

Nos dernières actualités

Vos travaux de rénovation
en 30 secondes

Lancez votre simulation en un seul clic et testez votre éligibilité

Je teste mon éligibilité